Le bonheur est dans le prêt

Source l’ESTAC

Article du 23/06/11

 

le lien

http://www.estac.fr/newsite/news/3207/70/Frederic-Vieillot-le-bonheur-est-dans-le-pret.htm

 

si le lien ne fonctionne plus voici l'article

 

 

 

   Il a vite retrouvé ses repères, visiblement heureux de retrouver le Stade de l’Aube et ses potes. D’autant que le vestiaire troyen « regorge » d’anciens pensionnaires du Centre de Formation dont il est lui aussi issu. Frédéric Vieillot a repris l’entraînement avec l’Estac, de retour de Beauvais où il avait été prêté en janvier. Dans l’Oise, il aura obtenu du temps de jeu qu’on ne pouvait lui assurer l’an dernier à l’Estac. Là-bas, il aura joué 13 matches et marqué deux buts. A 20 ans, il revient donc fort de cette expérience et désireux d’en faire profiter son club formateur.

Frédéric, quel est votre sentiment en retrouvant l’Estac ?

C’est un plaisir de revenir et de retrouver une ville, un club, un stade et des gens que je connais.

 

Que retenez-vous de votre passage à Beauvais ?

J’ai passé là-bas près de six bons mois. J’ai pas mal joué et j’ai pris du plaisir et de l’expérience. J’ai aussi appris à connaître ce qu’était un club de National. J’ai vécu le National avec l’Estac pourtant, mais ça n’a rien de comparable avec Beauvais. L’Estac est un club de Ligue 2, qui a évolué en National avec un budget de Ligue 2. J’ai appris à vivre autrement, avec des gens qui vivent autrement. Ce fut bonifiant pour moi.

 

Dans quel état d’esprit revenez-vous à l’Estac ?

Je reviens ici pour jouer. Je veux prouver dès la reprise et par la suite, que je suis capable de m’imposer. Je connais l’équipe et j’ai déjà joué avec. Je ferai tout pour y évoluer à nouveau.

 

Vous allez pourtant vous trouver en concurrence…

C’est bien. La concurrence, ça fait progresser. C’est mieux pour moi.

 

 

Avez-vous déjà parlé avec Jean-Marc Furlan ?

Non, je n'ai pas encore eu d'entretien avec le coach. Je pense que le stage à Morzine sera propice pour ça.

 

Vous avez retrouvé un groupe qui s'est rajeuni depuis votre départ.

Qu'est-ce que cela vous inspire ?

Que le club fait ce qu'il dit. Il fait confiance aux jeunes et à sa formation. Personnellement, ça m'aide de me retrouver avec des joueurs que j'ai connus et fréquentés au centre de formation et en réserve. Je trouve que que ça donne une touche de niaque supplémentaire. Ça donne aussi un équilibre au groupe, avec des joueurs expérimentés. Qu'il y ait autant de jeunes à signer pro, ça montre qu'il y a de la qualité... et que les jeunes sont prêts à prendre la place des anciens (rire).

 



27/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres